Nouvelles découvertes sur laprès Big Bang

first_imgNouvelles découvertes sur l’après Big BangLes premières étoiles de l’Univers, apparues après le Big Bang, n’étaient pas seules. C’est ce qu’a permis de révéler une simulation informatique, indiquent des scientifiques.Les étoiles se forment à partir de nuages de gaz sous pression et de la gravitation à laquelle ils sont soumis. En augmentant en densité, le gaz se réchauffe, la pression augmente et, si elle se poursuit, cette compression donne naissance à une étoile. Ce mécanisme fonctionne particulièrement bien si le gaz contient des composés chimiques comme le carbone ou l’oxygène, indique le Daily Mail.À lire aussiPourquoi l’hélium change-t-il la voix ?L’étude qui vient d’être publiée dans Science Express montre donc un nouvel aspect de l’après Big Bang. En effet, une simulation informatique a été réalisée et a permis de découvrir que, contrairement à ce qui était communément admis jusque-là, les toutes premières étoiles de l’Univers étaient accompagnées de disques de gaz.Le gaz qui est à l’origine de la formation des étoiles tourne et est donc dans l’impossibilité d’être directement accumulé dans l’étoile elle-même. Il forme alors une structure semblable à un disque gazeux. Ce n’est que sous l’influence des frictions internes de gaz que ce disque va devenir instable et se fragmenter en plusieurs éléments.Ainsi, le gaz ne forme pas une étoile centrale mais un groupe d’étoiles. Grâce à cette nouvelle découverte, il deviendrait possible de détecter les véritables toutes premières étoiles de l’Univers. De futures missions spatiale devraient donc être programmées pour partir explorer ces premières explosions datant de l’origine de l’Univers, l’après Big Bang immédiat.Le 9 février 2011 à 09:30 • Emmanuel Perrinlast_img read more